Le Deal du moment : -16%
Mini Frigo Xbox Series X (4,5 L, 8 canettes)
Voir le deal
56.99 €

Santiago Posteguillo

4 participants

Aller en bas

Santiago Posteguillo Empty Santiago Posteguillo

Message par domreader Lun 25 Sep - 18:11

Santiago Posteguillo Santia10

Santiago Posteguillo Gómez (né à Valence en 1967) est un philologue, linguiste et écrivain espagnol. Il est devenu célèbre pour ses romans se déroulant dans la Rome antique, en particulier ses trilogies Scipio Africanus et Trajan.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3463
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Santiago Posteguillo Empty Re: Santiago Posteguillo

Message par domreader Lun 25 Sep - 18:14

Santiago Posteguillo Julia10

Moi, Julia
Santiago Posteguillo

Voilà un très bon roman historique, et comme il n’y en a pas autant que cela, il faut vraiment le souligner. Santiago Posteguillo nous livre ici l’histoire d’une des impératrices romaines la plus méconnue et pourtant c’est l’une de celles qui laissa une empreinte non négligeable sur l’histoire romaine. D’ailleurs l’auteur en fait un superbe roman épique.
 
L’histoire débute en 192 après JC, à la mort de l’empereur fou Commode, qui, comme nombre de ses prédécesseurs régna de façon violente et tyrannique. Le nouvel empereur est rapidement éliminé et Julia, épouse du gouverneur Septime sévère parvient à fuir Rome où elle se trouve quasi otage avec sa famille pour aller rejoindre son époux posté avec son armée en Pannonie, une province romaine d’Europe centrale.
 
Julia Domna est une femme au caractère bien trempé, d’origine syrienne et descendante de la famille royale d’Emèse. A Rome elle est méprisée par les familles patriciennes en raison de ses origines, mais elle se sait née pour avoir un destin hors du commun et elle y consacrera tous ses efforts. Avec un instinct et une intelligence politique rare, cette femme parviendra à déjouer tous les pièges de la politique romaine, à éviter à son mari des erreurs stratégiques et à influencer ses décisions pour le mener au sommet de l’état romain et à la consécration ultime d’Auguste.
 
Santiago Posteguillo dresse une formidable fresque historique de cette époque en nous plongeant au cœur des batailles, au premier rang des intrigues de cour, et dans l’intimité de l’empereur. C’est évidemment passionnant, très bien documenté et rend le roman vraiment difficile à lâcher. On reste fasciné par cette femme ambitieuse, intelligente,  passionnée par le pouvoir et oubliée de l’histoire, à qui Santiago Posteguillo restitue toute sa dimension dans un roman flamboyant. A ne pas manquer si on aime les romans historiques.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3463
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Santiago Posteguillo Empty Re: Santiago Posteguillo

Message par Aeriale Mar 26 Sep - 7:59

C'est celui dont tu me parlais, j'imagine..

Je retiens, pas pour moi (trop à lire en ce moment et 874 pages...je ne vais pas y arriver :p)  mais pour mon gendre qui adore le style historique et les longs récits. Merci Dom!
Aeriale
Aeriale

Messages : 11542
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Santiago Posteguillo Empty Re: Santiago Posteguillo

Message par Liseron Mar 26 Sep - 12:20

Ouh là, oui très tentant mais près de 900p. en ce moment, c’est pas possible. Je le note pour plus tard !

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4139
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Santiago Posteguillo Empty Re: Santiago Posteguillo

Message par Queenie Mer 27 Sep - 8:18

En lisant le commentaire, je me suis dit "Tiens si je tentais un roman historique" (ou plutôt un autre, car en fait je viens d'en lire un, je vous raconterais). Et puis, j'allais demander le nombre de pages, certaines que ça allait monter haut dans les étages. Okay, près de 900 pages... ce sera pour une autre vie.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7007
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Santiago Posteguillo Empty Re: Santiago Posteguillo

Message par domreader Mer 27 Sep - 10:21

C'est drôle ce que vous dites dur le nombre de pages, je l'ai lu en version électronique et franchement je ne me suis pas aperçu qu il y avait autant de pages ! C'est passé très vite.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3463
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Santiago Posteguillo Empty Re: Santiago Posteguillo

Message par Queenie Jeu 28 Sep - 8:22

Je crois que j'ai sérieusement le syndrome de la PAL insistante : elle me réclame fort, menaçante, prête à s'écrouler, à me faire des croche-pieds, quand elle voit que je reste trop longtemps dans un bouquin.

Et sinon, je viens de finir un roman historique d'aventure de 400 pages, il était bien, et je pense qu'il plairait à beaucoup, mais j'avais l'impression qu'il faisait 150-200 pages de plus... Peut-être est-ce ce genre littéraire qui m'accroche moins ?

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7007
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Santiago Posteguillo Empty Re: Santiago Posteguillo

Message par domreader Jeu 28 Sep - 14:44

Le roman historique est un genre difficile et on y trouve le meilleur comme le pas très bon, voire le carrément eau de rose/gnangnan/quelconque. J adore les romans historiques mais il est dur d'en trouver de très  bons, qui soient bien documentés, avec des personnages incarnés et crédibles (ça c'est le plus dur), autour d'une histoire bien ficelée qui s'intègre dans le cadre historique.

Je viens de lire La Toile Du Monde d'Antonin Varenne et j'ai failli le lâcher trois fois tant les personnages n'étaient que des stéréotypes vides plaqués sur un moment de l'Histoire survolé et rempli de clichés.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3463
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Santiago Posteguillo Empty Re: Santiago Posteguillo

Message par Queenie Ven 29 Sep - 7:45

Ah ben je l'avais bien aimé le Varenne (mais j'imagine bien qu'il peut sembler fin et superficiel quand on a l'habitude de lire des pavés très documentés)

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7007
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Santiago Posteguillo Empty Re: Santiago Posteguillo

Message par domreader Ven 29 Sep - 7:53

Queenie a écrit:Ah ben je l'avais bien aimé le Varenne (mais j'imagine bien qu'il peut sembler fin et superficiel quand on a l'habitude de lire des pavés très documentés)

J'avais bien aimé un autre roman de Varenne, un titre avec chevaux vapeur dedans, un roman d'aventures si je me rappelle bien. 
Pour le genre pavé, je crois qu'il y a des pavés qui semblent longs et d autres qui ne donnent pas la même impression.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3463
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Santiago Posteguillo Empty Re: Santiago Posteguillo

Message par Queenie Dim 1 Oct - 8:31

domreader a écrit:
Queenie a écrit:Ah ben je l'avais bien aimé le Varenne (mais j'imagine bien qu'il peut sembler fin et superficiel quand on a l'habitude de lire des pavés très documentés)

J'avais bien aimé un autre roman de Varenne, un titre avec chevaux vapeur dedans, un roman d'aventures si je me rappelle bien. 
Pour le genre pavé, je crois qu'il y a des pavés qui semblent longs et d autres qui ne donnent pas la même impression.

Oui les "chevaux vapeur" était un très bon roman noir, dans mon souvenir. D'ailleurs le personnage principal de La toile du monde est la fille du personnage principal des "chevaux vapeur".


Il y a tant de paramètres qui nous faut plonger dans une lecture sans avoir l'impression d'enchaîner les pages, ou de traîner entre les lignes...

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7007
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Santiago Posteguillo Empty Re: Santiago Posteguillo

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum