Graham Greene

2 participants

Aller en bas

Graham Greene Empty Graham Greene

Message par kenavo Lun 17 Avr - 6:25

Graham Greene A_225

Henry Graham Greene, né le 2 octobre 1904 à Berkhamsted, dans le comté de Hertfordshire, en Angleterre, et mort le 3 avril 1991 à Vevey, dans le canton de Vaud, en Suisse, est un écrivain et scénariste britannique.

Il a écrit des romans, des nouvelles, des récits de voyages, des essais et des critiques dans lesquels il explore l'ambivalence morale et politique du monde moderne et s'interroge sur le catholicisme.

Il est médaillé de l'Ordre du Mérite, de l'Ordre des compagnons d'honneur, et membre de la Royal Society of Literature.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Graham Greene Empty Re: Graham Greene

Message par kenavo Lun 17 Avr - 6:26

Graham Greene A737
Le fond du problème
Présentation de l’éditeur
Pendant la Seconde Guerre mondiale, Scobie vit dans un petit comptoir colonial de la Sierra Leone avec sa femme Louise. Mais tant d'années de mariage ont eu raison de la passion et la perte de leur fille âgée de neuf ans a laissé Louise inconsolable. Lorsque celle-ci décide de partir pour l'Afrique du sud, Scobie se retrouve seul et fait la rencontre de la jeune Helen : il en tombe aussitôt éperdument amoureux. Quel sera le choix de cet homme tiraillé entre la passion et le devoir ? Dans un décor inspiré d'un de ses voyages en Afrique, Graham Greene, un des plus grands auteurs britanniques du XXe siècle, nous offre une variation subtile sur les thèmes de l'amour, de la trahison et de la culpabilité.
Dans ce livre, on trouve tous les thèmes dont Graham Greene aimait bien parler dans ses romans : le rapport avec la religion catholique, la culpabilité, la souffrance intérieure, le sentiment du péché, l’amour impossible.

Et le tout est si bien raconté, je me suis régalée avec cet auteur. Même si je ne peux pas le suivre dans la plupart de ses sentiments (surtout la culpabilité), je peux quand même garder une certaine objectivité envers ses avis.

Scobie doit être un des héros les plus tragiques que j’ai jamais rencontré. On peut lui reprocher qu’il « se laisse vivre » par les gens autour, surtout par sa femme, et qu’il se laisse porter par les différentes situations. Mais il m’a touché beaucoup et j’ai une grande tendresse pour son destin…

C’est dû à mon voyage autour du monde en livres et l’impossibilité de trouver un autre récit qui se retrouve en Sierra Leone qui m’a conduit vers lui !

Je ne pourrais pas dire que j’ai appris plus sur ce pays à part le climat et la multitude des bestioles, plus ou moins grandes, qui cohabitent dans les maisons (aucun des deux aspects me donne envie de prévoir de m’y rendre un de ces jours), mais du côté littéraire, c’était un très bon moment ! Sublime même !

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Graham Greene Empty Re: Graham Greene

Message par kenavo Lun 17 Avr - 6:26

Graham Greene A526 / Graham Greene Aa180
The quiet American / Un Américain bien tranquille
Présentation de l’éditeur
Saïgon, 1952. Au cours du Nouvel An chinois, le cadavre d'un jeune américain est retrouvé aux abords du fleuve. Pour Fowler, correspondant du London Times, c'est un souvenir qui resurgit des eaux boueuses du passé. Deux ans plus tôt, Alden Pyle débarquait dans la capitale vietnamienne. Innocent, déterminé, la guerre n'avait pas encore levé le voile de ses illusions. Ni de ses intentions...
Graham Greene a su, au travers de divertissements tels que cet Américain bien tranquille, dénoncer la guerre, les dictatures et ce vice suprême : l'imbécillité.
Il y met en scène la relation entre un jeune Américain idéaliste et candide et un Anglais cynique, désabusé et rompu aux pratiques de la colonisation.
J’ai lu ce livre lors de la sortie de la deuxième adaptation en film (1ère : 1958, 2ème : 2002).
J’avais encore en gros la trame de l’histoire en tête, je savais à peu près ce que j’allais trouver… mais je dois dire que lors de cette première lecture, je n’avais pas tout à fait adhéré. Je ne saurais aujourd’hui plus dire ce qui ne m’avais pas plu… en tous cas je gardais ce livre en mémoire avec un petit ‘bof’.
Et en fin de compte, avec cette impression mitigée, je ne suis jamais allée voir le film...

Mais voilà que ce sublime livre de Lorenzo Mattotti m’a fait retourner au Vietnam et même après la lecture du livre de Jean-Luc Coatalem je voulais encore rester dans ce pays… donc, deuxième essai avec cet Américain tranquille et cette fois-ci, cela s’est passé comme sur des roulettes!

J’ai beaucoup aimé ce roman, qu’on peut considérer comme ‘anti-guerre’, mais qui brosse surtout une très bonne vue sur les faits au Vietnam début années 50 lors de cette guerre qui n’allait pendant de si longues années plus quitter ce pays.

Et en tant qu’auteur anglais, il en sait des choses concernant le colonialisme, il ne va pas de main morte pour montrer les ‘fautes’ de cette situation, même s’il s’agit d’une autre nation qui se fait colonialiste.

Mais plus que tous ces aspects, c’est la partie ‘privée’, intimiste, qui est au centre de ce livre et l’histoire est passionnante et très bien menée.

On suit ce triangle d’amour avec beaucoup de plaisir et j’en ressors très contente d’avoir donné une deuxième chance à ce roman.

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Graham Greene Empty Re: Graham Greene

Message par kenavo Mar 1 Sep - 2:57

Shirley Hazzard, Greene on Capri

Graham Greene A2264

Grahame Greene dans son restaurant préféré Da Gemma

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Graham Greene Empty Re: Graham Greene

Message par kenavo Mer 16 Déc - 6:51

Graham Greene A2901 / Graham Greene Aa1941
The Third Man / Le troisième homme
Présentation de l’éditeur
1949 : Vienne est occupée par les quatre puissances victorieuses. Les carcasses calcinées des chars gisent au pied de la Grande Roue. Dans un décor de ruines enneigées, Rollo Martins part à la recherche de son ami Harry Lime, mystérieusement disparu, pour découvrir que celui-ci est devenu un odieux trafiquant de pénicilline.
Graham Greene Aaa1349

Après mon séjour très réussi à Vienne aux côtés de Jean-Luc Fromental et Miles Hyman, il me fallait aussi lire ce que Graham Green en a fait.

Dans une préface, il explique que cette histoire n’était en effet jamais prévu de figurer en tant que roman.
On lui avait demandé un scénario pour un film. Et puisqu’il aimait tout d’abord écrire une forme romanesque avant de revenir aux dialogues, il y a eu cette version.

Lors de la lecture j’ai eu des images de la BD en tête, mais surtout des souvenirs (très, très lointain) du film et ainsi le texte n’a jamais réussi de me convaincre totalement. Peut-être aussi à cause du fait qu’il n’y a en effet pas « vraiment » de roman.

En complément avec la BD et le film, je vais dire que j’ai quand même bien aimé, mais les images de Miles Hyman vont rester comme impact plus retentissantes.


_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Graham Greene Empty Re: Graham Greene

Message par kenavo Mer 18 Oct - 1:21

Graham Greene A6980 / Graham Greene A6981
Travels with My Aunt / Voyages avec ma tante
Présentation de l’éditeur
Henry Pulling, banquier à la retraite, amateur de poésie lyrique et de jardinage, mène une paisible existence dans sa petite maison de banlieue. Bien ancré dans ses habitudes, il refuse obstinément la moindre interférence dans le courant de sa vie de célibataire.
C'est compter sans l'irruption de sa tante Augusta, une femme excentrique de soixante-dix ans, charmante et volage, qui décide d'ouvrir les yeux de son neveu sur un monde résolument autre. Et celui de tante Augusta est sans tabous ni limites, entourée qu'elle fut d'hommes surprenants comme le révérend d'une église pour chiens ou M. Visconti, le grand amour de sa vie.
Les voilà donc partis dans un tourbillon de voyages qui leur réserve bien des surprises.
Délicieux !

Je ne suis pas la grande experte pour Graham Greene, mais de ceux que j’ai lu de lui, je pense que celui-ci est le plus déjanté.

Tante Augusta est un numéro !

Si vous avez envie d’une vie paisible sans trop de chamboulement, passez votre tour. Quand elle vient, c’est pour semer de la pagaille.

En ce qui concerne le cher Henry, ce n’est pas si mal, sa vie était trop tranquille, trop organisée, trop fade…

En fait, il va se réjouir… par après. Fallait seulement lui donner goût Cool

À la recherche de passer un bon moment ? Voyager dans l'Orient-Express, visiter Paris, Venise, Milan, Istanbul… embarquez dans ce roman.

J'ai écrit ce livre pour m'amuser, dit Graham Greene dans la préface – il l’a fait d’une façon que le lecteur s’amuse avec lui.

Graham Greene Aa4363

Il y a une adaptation de 1972 par George Cukor avec Maggie Smith qui est délicieuse


Dernière édition par kenavo le Jeu 19 Oct - 1:46, édité 1 fois

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Graham Greene Empty Re: Graham Greene

Message par domreader Mer 18 Oct - 10:16

Ah je ne connais pas celui-là, il paraît en effet plus léger que ses autres livres.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3463
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Graham Greene Empty Re: Graham Greene

Message par kenavo Jeu 19 Oct - 1:48

oui, c'est certain, léger... qui donne le grand sourire Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 31134
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Graham Greene Empty Re: Graham Greene

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum