Le Deal du moment : -25%
Adhérents Fnac : Smartphone Honor 200 Pro ...
Voir le deal
599 €

Pascal Dessaint

2 participants

Aller en bas

Pascal Dessaint Empty Pascal Dessaint

Message par Queenie Mar 29 Oct - 9:31

Pascal Dessaint Arton810


Source : site de l'auteur
Pascal Dessaint partage sa vie entre le nord de la France où il est né en 1964 (famille ouvrière de six enfants) et Toulouse où il vit aujourd’hui, deux univers qui nourrissent son inspiration. Ses romans ont été récompensés par plusieurs prix importants dont le Grand Prix de la littérature policière, le Grand Prix du roman noir français, le Prix Mystère de la Critique et le Prix Jean-Amila Meckert. En 1999, il publie « Du bruit sous le silence », premier polar dont l'action se déroule dans le monde du rugby. Depuis « Mourir n’est peut-être pas la pire des choses » (2003), tous ses livres sont sous le signe de la nature malmenée. Il évoque la catastrophe AZF de Toulouse dans "Loin des humains" (2005) et le scandale Metaleurop dans "Les derniers jours d'un homme" (2010). Il propose aussi régulièrement des chroniques et balades « vertes et vagabondes ».

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7008
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Pascal Dessaint Empty horizon qui nous manque

Message par Queenie Mar 29 Oct - 9:53

Pascal Dessaint Couver10
L'horizon qui nous manque
Ed. Rivages (2019)

Entre Gravelines et Calais, dans un espace resté sauvage en dépit de la présence industrielle, trois personnages sont réunis par les circonstances : Anatole, le retraité qui rêve d’une chasse mythique, Lucille, l’institutrice qui s’est dévouée pour les migrants de la jungle et se retrouve désabusée depuis le démantèlement, et Loïk, être imprévisible mais déterminé, qui n’a pas toujours été du bon côté de la loi, peut-être parce que dans son ascenseur social, il n’y avait qu’un bouton pour le sous-sol. Laissés pour compte ? Pas tout à fait. En marge ? C’est sûr. En tout cas, trop cabossés pour éviter le drame.

Pascal Dessaint nous ramène dans le Nord avec ce trio de personnages qui aiment Jean Gabin, mais qu’on verrait bien chez Bruno Dumont.

Lucille est paumée. Elle a tout donné à la jungle de Calais, trop donné. Elle y a perdu sa mère (qui lui fait la gueule parce qu'elle a tout lâché pour les migrants - alors qu'elle avait tant d'espoir en elle), son mec (qui s'intéresse à la faune locale et se désespère de la voir maltraitée - notamment par la création de la jungle), et l'impression de servir à quelque chose, que sa vie a un sens.
Elle rencontre Anatole, le vieux chasseur des dunes, qui sculpte et peint des oiseaux moches, fait pousser plein de chlorophytum, collectionne les bons de réductions, et cite Gabin à toute berzingue.
Il vit dans un mobil home, et accepte de sous louer le deuxième à Lucille.
Puis Loïk débarque. Le mec annonce tout de suite qu'il a fait de la prison, et cherche un endroit où loger. Il vise la vieille baraque à frites abandonnée qui traîne entre les mobil home. Anatole accepte.

Un trio de gens seuls, malmenés par la vie. qui ont connu pas mal de déboires, et se renferment dans une solitude rassurante.

Pascal Dessaint dessine un paysage. Gris, monotone, tranquille, où les gens parlent peu, se confient rarement, se méfient des autres. Où ils se baladent avec leur passé pesant sur les épaules.
L'auteur parle écologie, migrants, pauvreté, clivage social, répartition des chances.

Ce n'est ni un polar, ni un roman noir. Malgré sa publication dans la collection Rivages noir. Certes, il y a une tension perpétuelle, on sent qu'il va y avoir un drame ou deux, que des personnages si bringuebalés et tourneboulés par l'existence, dans une société qui ne lâche rien, n'adoucie rien, ça va péter. Certes il y aura bien un mort ou deux - sur la fin.
Mais c'est avant tout un roman social, un roman avec la nature omniprésente, et des personnages qui tentent de vivre, de survivre, avec, dedans, à se battre et à  se laisser mener.

Je l'ai trouvé intéressant. Mais un peu léger. On s'attend un peu à tout - ou presque. Les personnages sont un peu faciles (la fille paumée, jolie, cultivée - le vieux solitaire au grand coeur - la petite frappe des bas quartiers qui ne comprend pas entre les lignes - le flic au grand coeur, presqu'un peu poète - l'écolo arriviste...). Ça rappelle vraiment l'ambiance des vieux films, avec les personnages types.
Mais ça marche, on lit avec plaisir. C'est un divertissement. Avec un fond social et engagé en plus. On sent une vraie sincérité chez l'auteur, un peu naïve peut-être. Un peu brute.
On dirait presque un premier roman.
Peut-être parce qu'il cherche à sortir du style polar...

Il fait un peu plus de 200 pages, et c'est très bien.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7008
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Pascal Dessaint Empty Re: Pascal Dessaint

Message par domreader Mar 29 Oct - 12:01

Tu n'as pas l'air plus enthousiaste que ça, bon, de toutes façons je crois que le sujet ne m'attirait pas outre mesure.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3465
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Pascal Dessaint Empty Re: Pascal Dessaint

Message par Queenie Mer 30 Oct - 8:36

Pas très non.
Je pense qu'il plaira plus à des gens qui sont sensibles au thème.
Les personnages et l'intrigue sont un peu trop faibles pour m'avoir emballée, et le thème ne m'intéressant de très loin, ça n'a pas tellement pris.
Mais je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer.

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 7008
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : Stable.

Revenir en haut Aller en bas

Pascal Dessaint Empty Re: Pascal Dessaint

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum