Mario Rigoni Stern

5 participants

Aller en bas

Mario Rigoni Stern Empty Mario Rigoni Stern

Message par kenavo Mar 10 Jan 2023 - 2:00

Mario Rigoni Stern A1231

Mario Rigoni Stern, né le 1er novembre 1921 à Asiago, dans la province de Vicence, en Vénétie, et mort le 16 juin 2008 à Asiago, est l'un des grands écrivains italiens du xxe siècle.


source et suite

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30636
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Mario Rigoni Stern Empty Re: Mario Rigoni Stern

Message par kenavo Mar 10 Jan 2023 - 2:01

commentaire de 2013

Mario Rigoni Stern A6614
Les Saisons de Giacomo
Présentation de l’éditeur
Mario Rigoni Stern jongle avec la beauté fraternelle de la terre et l'horreur de la guerre, et traite de la misère, de la faim et de la colère dans un style sobre et empreint de pudeur.
Après la Seconde Guerre mondiale, un homme retourne au hameau de la montagne vénitienne où il a passé son enfance. Si les pierres et les rues en ont été remodelées pour le transformer en un village de villégiature, les stigmates de l'horreur et le souvenir de ceux qui y vécurent sont demeurés bien vivaces. Lorsqu'il passe devant l'ancienne maison de Giacomo, son ami d'école, il décide de raconter son histoire et celle des siens.
Giacomo est un petit gamin d'une famille pauvre qui, de l'entre-deux-guerres à la campagne de Russie, traversa toutes les vicissitudes réservées aux montagnards italiens. Ce sont les violences infligées à la terre, où se dissimule encore le cuivre des obus et des bombes de 14-18, que Giacomo exhume pour le revendre et apporter quelques sous à sa mère. C'est encore l'exil des pères, dans les mines de Lorraine ou en Afrique, afin de sauver les familles de l'absolue misère. Puis c'est la marche du fascisme qui s'empare du pays et envoie ses fils à la mort.
Par une succession de tableaux brefs mais intenses, d'images fugitives mais puissantes, Mario Rigoni Stern offre un témoignage poignant sur l'absurdité lancinante des guerres, qui ne parvient pourtant jamais à détruire sa foi en l'homme et en la terre.
Dans le magazine LIRE du mois de février, il y avait un dossier sur les « Livres pour vous rendre heureux » et parmi les témoignages de personnes connues, il y avait Philipe Claudel :

"Un livre qui me rend constamment heureux est Les Saisons de Giacomo de Mario Rigoni Stern. J'aime de façon globale l’œuvre de cet écrivain italien, mais j'ai une prédilection pour ce livre tout à la fois tendre, tragique, simple, et qui témoigne de l'existence d'hommes et de femmes confrontés aux rigueurs de la nature et à celles des guerres et de leurs conséquences. Ce n'est pas un livre qui fait rire, ni même sourire, mais il me plonge immédiatement dans un état de bien-être engourdi qui est chez moi le signe de la rencontre avec une grande lecture."

Avec une présentation de l’éditeur qui dit tout le bien du livre et un témoignage de la sorte de Philippe Claudel, qu’est-ce qu’il m’en reste à dire?

Il ne me reste que: je suis d’accord avec tout cela.

Une écriture qui se veut ‘simple’ pour décrire des images ‘simples’, mais qui s’imprègnent avec une force dans l’imaginaire, des images qui vont rester !

Une vue sur des vies qui sont loin de tout ce qu’on connaît en principe aujourd’hui si on regarde autour de soi, mais qui donne au moins l’idée de mettre quelques certitudes en suspens et réévaluer certains aspects qu’on prend comme faits accomplis.

Auteur à lire, relire, à retenir…

Mario Rigoni Stern A1232

Un livre, un jour

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30636
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Mario Rigoni Stern Empty Re: Mario Rigoni Stern

Message par kenavo Mar 10 Jan 2023 - 2:01

Mario Rigoni Stern Aa4161
Histoire de Tönle
Présentation de l’éditeur
Berger sur le plateau d’Asiago, à la frontière du royaume d'Italie et de l'Empire austro-hongrois, Tönle s’adonne à la contrebande pour subvenir aux besoins de sa famille. Lorsqu’il blesse par accident un douanier, il doit s’enfuir à travers l’Europe Centrale et devient mineur, colporteur d’estampes, jardinier… Pourtant, chaque hiver, trompant les gendarmes, Tönle retrouve son foyer et les siens. Les années passent et la Première Guerre mondiale fait éclater le monde tel qu’il le connaissait. Alors que sa région tant aimée n’est plus qu’un champ de bataille, le vieil homme obstiné refuse d’abandonner son troupeau et sa maison.
Cela faisait un bout de temps que je n’avais rien lu de Mario Rigoni Stern et quand la maison Gallmeister a fait de la pub pour son nouveau totem… comment résister à cette sublime couverture ?!

Contrairement aux couleurs vifs, le récit est plus sobre, tout en retenu.

C’est bien le style de Stern et je considère son écriture de « zen ».

Même si cette fois-ci il va y avoir de la guerre, bien que son personnage principal ne va pas y participer, sa vie va être chamboulée à cause d’elle.

Si vous aimez des récits bien ancrés dans la terre, sans fioritures, il ne faut surtout pas hésiter de tenter un des livres de cet auteur.

Mario Rigoni Stern A6618

existe aussi chez la maison d’édition Verdier… mais la couverture de chez Gallmeister m’a plus tentée Cool

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30636
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Mario Rigoni Stern Empty Re: Mario Rigoni Stern

Message par Aeriale Mar 10 Jan 2023 - 7:23

Ah oui, je te comprends Kenavo, pour la couverture  ;-)
Aeriale
Aeriale

Messages : 11372
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Mario Rigoni Stern Empty Re: Mario Rigoni Stern

Message par Liseron Mar 10 Jan 2023 - 8:12

Pareil pour moi, quand je l’ai vu passer sur FB, je l’ai tout de suite noté !!

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4109
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Mario Rigoni Stern Empty Re: Mario Rigoni Stern

Message par domreader Mar 10 Jan 2023 - 13:38

C'est noté aussi, en totem bien sûr, l'autre couverture n'est vraiment pas attirante.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3407
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Mario Rigoni Stern Empty Re: Mario Rigoni Stern

Message par Nightingale Dim 19 Fév 2023 - 9:13

Histoire de Tönle

Mario Rigoni Stern 97823519

Ce qu'on n'imagine pas, en lisant le résumé, c'est le temps (et l'espace). Quand Tönle se retrouve à fuir, nous sommes dans la dernière partie du 19ème siècle. Son errance va le mener de pays en pays.
Et c'est bien plus tard, alors qu'il est désormais un vieil homme, qu'il se retrouve au milieu du conflit de la Première Guerre mondiale.
Et là, toute la symbolique du roman, c'est la question des frontières, des limites. Et donc par opposition celle de la liberté.
Les frontières dont Tönle s'est joué pendant toutes ces années de clandestinité ; et puis maintenant qu'il est "libre", amnistié, ces frontières qui se referment.
On va donc accompagner ce vieil homme, épris de liberté, qui n'aspire qu'à suivre son troupeau, dans une aventure extraordinaire, au beau milieu des absurdité du grand conflit.

Voici un roman court (140 pages) qui a tout d'un grand.
C'est une superbe lecture. biglov

_________________
Lire nuit gravement à la bêtise !
🇺🇦
Nightingale
Nightingale

Messages : 2677
Date d'inscription : 09/12/2017
Age : 55
Localisation : Sur le bord de la marge

Revenir en haut Aller en bas

Mario Rigoni Stern Empty Re: Mario Rigoni Stern

Message par Liseron Dim 19 Fév 2023 - 20:36

Merci  @Nightingale, je le mets en tête de liste !!

_________________
"Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux" Jules Renard
Liseron
Liseron

Messages : 4109
Date d'inscription : 02/01/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Mario Rigoni Stern Empty Re: Mario Rigoni Stern

Message par kenavo Lun 20 Fév 2023 - 5:35

contente que tu as autant aimé...

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 30636
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

Mario Rigoni Stern Empty Re: Mario Rigoni Stern

Message par Aeriale Lun 20 Fév 2023 - 9:41

Liseron a écrit:Merci  @Nightingale, je le mets en tête de liste !!
 Je vous suis!

Il est court, facilement casable, et puis cette couverture..   drunken
Aeriale
Aeriale

Messages : 11372
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Mario Rigoni Stern Empty Re: Mario Rigoni Stern

Message par Aeriale Jeu 2 Mar 2023 - 10:50

-Histoire de Tönle-


Mario Rigoni Stern Histoi10


Pour ce qui est de la couverture: 

Il y avait un arbre sur le toit de sa maison : un cerisier sauvage. Le noyau dont il était né avait atterri là bien des années plus tôt, expulsé en vol par une grive mauvis, et une rosée printanière l’avait fait germer car, pour protéger la maison de la pluie et de la neige, un de ses aïeuls avait étalé une couche supplémentaire de chaume sur le toit, si bien que celle d’en dessous était devenue de l’humus, presque de la glèbe. Le cerisier avait poussé comme ça. (…)Les soirs de décembre, ses branches étaient un hiéroglyphe sur la toile de fond du ciel et, sans la légère fumée qui s’échappait des évents de pierre sous les avant-toits, les maisons du hameau et la terre recouverte de neige n’auraient fait qu’un. 

Tönle, berger taiseux et fier, vit sur un plateau d'une région italienne d'origine autrichienne avec les siens qu'il nourrit grâce à son élevage et ses échanges de contrebande. Obligé de se cacher pour éviter une justice démesurément sévère alors qu'il a blessé un douanier, il s'exile au delà de son village exerçant divers métiers tout en parcourant l'Europe, retrouvant chaque hiver sa famille. Des années après, l'amnistie le libère de ces contraintes, mais son repos est de nouveau remis en question à la déclaration de la guerre de 14-18. Refusant de quitter son hameau comme les autres villageois, il repart avec son chien et son troupeau au hasard des routes avant d'être arrêté pour espionnage supposé et transféré dans un camp. 

Le récit est conté à la troisième personne, dans un style neutre et plutôt âpre qui correspond bien à la rudesse générale. On suit les péripéties de cet homme, déconcerté par les remous de l'histoire qui font que les frontières sont autres selon la volonté des plus puissants, qui exècre la guerre et la comprend d'autant moins qu'il a dû lutter pour un pays et devenir citoyen de l'autre. Un homme simple et lucide, n'aspirant qu'à la liberté de vivre chez lui, refusant de céder à la loi (inepte) des hommes. 

Tönle est un personnage haut en couleurs, un rebelle sympathique qui eut le malheur de naître dans une zone frontalière rendant encore plus absurde la guerre et ses ravages. J'ai eu pourtant du mal à rentrer en empathie avec lui, son attachement viscéral à sa terre et ses bêtes au détriment des siens (il ne cherche même pas à voir sa fille à l'arrivée du train, par exemple) Les faits sont exposés sobrement, fort précis et intéressants c'est certain, et si on comprend le caractère de Tönle, isolé dans sa forêt au gré des forces en présence, têtu et au final sage entre tous, je n'ai pas été pour autant touchée que l'a été @Nightingale ou @Kenavo. Je ne regrette pas pour autant cette lecture qui a le mérite de pointer toute la stupidité des conflits sans étaler non plus trop d'affirmations, laissant le lecteur libre de juger par lui-même.

Un passage qui résume sa pensée.

Et si pour eux il y avait des frontières, à quoi servaient elles donc, si on pouvait les franchir en avion? Et s'il n'y avait pas de frontières dans le ciel alors pourquoi y en avait-il sur la terre? Et par ce "pour eux", il entendait tous ceux qui considéraient les frontières comme quelque chose de concret ou de sacré. Mais pour lui et les gens et les gens comme lui, et ils n'étaient pas si rares, contrairement à ce qu'on pouvait imaginer, ils représentaient même la majorité des hommes, les frontières n'avaient jamais existé sinon sous forme de douaniers à payer ou de gendarmes à éviter. Bref, si le ciel était libre et si l'eau était libre, la terre aussi devait être libre. 
Aeriale
Aeriale

Messages : 11372
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Mario Rigoni Stern Empty Re: Mario Rigoni Stern

Message par domreader Jeu 2 Mar 2023 - 11:10

J'avais déjà noté, il faut vraiment que je découvre cet auteur.
J'ai un peu de mal en ce moment, temps de lecture restreint par des obligations ponctuelles. Cela devrait se calmer vers la mi-avril.

_________________
'La littérature est une maladie textuellement transmissible, que l'on contracte en général pendant l'enfance'. Jane Yolen.
domreader
domreader

Messages : 3407
Date d'inscription : 02/12/2016
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Mario Rigoni Stern Empty Re: Mario Rigoni Stern

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum