Le deal à ne pas rater :
Booster blister Disney Lorcana Deuxième Chapitre – L’Ascension ...
Voir le deal

A l'affiche

+14
Pia
eXPie
domreader
Nightingale
Mordicus
kenavo
MezzaVoce
Aeriale
Ovalire
darkanny
silou
Liseron
Merlette
Moune
18 participants

Page 32 sur 53 Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33 ... 42 ... 53  Suivant

Aller en bas

A l'affiche - Page 32 Empty Re: A l'affiche

Message par Queenie Sam 21 Sep - 9:01

Et la Jeune fille en feu !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6813
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 32 Empty Re: A l'affiche

Message par Queenie Sam 21 Sep - 9:04

En parlant de ciné, y'a bientôt le film - conclusion de Downton Abbey qui sort (le 25 septembre !) : ça dirait à certaines parisiennes de se retrouver pour une séance ?
@domreader

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6813
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 32 Empty Re: A l'affiche

Message par Aeriale Sam 21 Sep - 9:38

eXPie a écrit:Pour le Chardonneret, les critiques n'étaient en général pas très tendres, voire même pires.
Donc, c'est quand même visible, c'est déjà ça. Il y a déjà le dernier Woody et Ad Astra à voir...
On va voir le Woody Allen ce soir...

Queenie a écrit:Et la Jeune fille en feu !
Ah oui, celui ci est vraiment à voir, je crois!!
Aeriale
Aeriale

Messages : 10975
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 32 Empty Re: A l'affiche

Message par eXPie Dim 22 Sep - 23:01

A noter, côté Box Office ricain, que Downton Abbey se paye le luxe de battre Ad Astra et Rambo. Maggie Smith qui met Stallone au tapis, c'est marrant.
eXPie
eXPie

Messages : 765
Date d'inscription : 04/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 32 Empty Re: A l'affiche

Message par kenavo Lun 23 Sep - 6:06

eXPie a écrit:Maggie Smith qui met Stallone au tapis, c'est marrant.
mdr

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 29590
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 32 Empty Re: A l'affiche

Message par Aeriale Mar 24 Sep - 10:58

-Un jour de pluie à New York-


A l'affiche - Page 32 44834810


Une comédie romantique très Woody, avec ses chassés croisés, ses loupés et toute la panoplie existentielle et picturale qui s'y colle d'ordinaire. les flâneries au musée, les balades dans Manhattan, les piano bars et les appartements cossus de Upper side. Un petit côté cliché mais qui font la marque du cinéaste

A l'affiche - Page 32 Elle-f10

Timothée Chalamet (Call me by your name) joue les étudiants désinvoltes un brin revenu avec beaucoup d'élégance et Elle Fanning est très drôle en riche ingénue, chacun pris dans un imbroglio de méprises où se disputent fantaisie et humour. C'est bien filmé, bien écrit, les dialogues sont aux petits oignons et le charme opère à fond. Si on y ajoute le plaisir de retrouver New York sous ses couleurs d'automne, ça se déguste comme un bonbon.

A l'affiche - Page 32 59664210

(Et qui d'autre peut se permettre un baiser sous la pluie devant l'horloge de Central Park sans tomber dans le niais? Ha ha!!)

A l'affiche - Page 32 48026510
Aeriale
Aeriale

Messages : 10975
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 32 Empty Re: A l'affiche

Message par kenavo Mer 25 Sep - 6:11

Aeriale a écrit:Si on y ajoute le plaisir de retrouver New York sous ses couleurs d'automne, ça se déguste comme un bonbon.
un petit Woody ne se refuse pas Wink

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 29590
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 32 Empty Re: A l'affiche

Message par Aeriale Mer 25 Sep - 8:21

kenavo a écrit:
Aeriale a écrit:Si on y ajoute le plaisir de retrouver New York sous ses couleurs d'automne, ça se déguste comme un bonbon.
un petit Woody ne se refuse pas Wink
Oh non!

J'ai pensé à toi, celui ci tu vas l'adorer!!
Aeriale
Aeriale

Messages : 10975
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 32 Empty Re: A l'affiche

Message par kenavo Jeu 26 Sep - 5:17

Aeriale a écrit:J'ai pensé à toi, celui ci tu vas l'adorer!!
bisoua2

_________________
Life is a lot like Jazz
Best when you improvise

George Gershwin
kenavo
kenavo

Messages : 29590
Date d'inscription : 29/11/2016

http://breizh-kenavo.blogspot.lu/

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 32 Empty portrait de la jeune fille en feu

Message par Queenie Jeu 10 Oct - 8:33

Portrait de la jeune fille en feu, Céline Sciamma
Avec Adèle Haenel, Noémie Merlant, Luana Bajrami

A l'affiche - Page 32 22515710

Céline Sciamma fait des films intenses, vrais, passionnés et passionnants, beaux, avec des acteurs et actrices toujours sur le devant, les émotions à fleur de peau.
Avec Portrait de la jeune fille en feu, elle accroche, retient, transporte, bouleverse.
XVIIIe : Marianne peintresse reconnue mais tout de même dans l'ombre de son père, est appelée "en mission" : elle doit peindre le portrait d'Héloïse. Un tableau qui sera envoyé à un homme de Milan, qui décidera alors si oui ou non il la veut pour femme. Seulement Héloïse était tranquille au couvent, et refuse de poser pour ce tableau.
Marianne va devoir se faire passer pour une dame de compagnie, observer à la dérobée Héloïse, et peindre en cachette le portrait.

Un film autour de trois personnages féminins, au-delà du duo, la servante est aussi parfaite de justesse, de complicité, de simplicité et de douceur.
Un film qui parle de création, d'enfermement, de suivre les codes, d'amitié, d'amour, de passion, de loyauté.
C'est bouleversant, fort, filmé au plus près des actrices, on se croirait dans les pièces avec elles.
La justesse des sentiments, la colère, l'envie,les rires, contenues retenues, puis enfin vécues. Nul besoin de hurlements, de trop de mots, tout se joue dans les yeux, les phrases qui font mouche.

Le film n'est déjà plus beaucoup à l'affiche. Bien dommage. Si vous le pouvez, n'hésitez pas. Il est brûlant !

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6813
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 32 Empty joker

Message par Queenie Ven 18 Oct - 10:19

Joker, Todd Haynes
Avec Joaquim Phoenix

A l'affiche - Page 32 47658710

Naissance d'un super-vilain, côté hyper réaliste. Pourquoi pas ? Surtout que, Batman, déjà, est un super-héros sans supers pouvoirs.
Donc Todd Haynes et le scénariste Scott Silver prenne le mythique personnage de comic et le transpose dans une Amérique aux abois.
Arthur est un "raté". Pauvre, vivant chez sa mère quasiment alitée (qui ne sort jamais de chez elle en tout cas) [interprétée par la géniale Frances Conroy], il gagne quelques dollars, déguisé en clown, et faisant différents boulots (homme sandwich - animation dans les hôpitaux).
Arthur a un handicap : il est atteint d'un mal étrange, qui met mal à l'aise les gens ou/et le met dans des situations inconfortables, il a une pathologie du rire. Donc, il rit. Dans des moments où il est stressé, perturbé.

À Arkham, c'est la misère. Une grève des éboueurs paralyse et rend nauséabonde la ville. De supers-rats sortent des égouts. Les gens se bousculent, s'interpellent, se frappent, se volent... etc..

Arthur est plutôt discret, rachitique, renfermé. Mais un peu la cible facile dans son costume de clown, et avec son rire mal interprété.
Il se fait tabasser.
La ville coupe les subventions lui permettant d'avoir un rendez-vous régulier chez une psy et d'avoir ses médicaments.
...
Les galères s'enchaînent.
Et Arthur devient l'emblème de ce monde qui va mal, très mal.

...

Le film repose à 1000 pourcents sur la performance de Joaquim Phoenix, qui perturbe réellement : de gros plans sur son visage, son rire, comme une mécanique rouillée, un côté vieille poupée. Qui déraille.
Mais le réalisateur réussit aussi à faire voir la ville en décrépitude, la saleté, la violence, les différences de classe.

C'est un film très fort, qui parle - comme souvent avec les comics mais encore plus, là, où tout est traité de manière très réaliste - des maux d'aujourd'hui.
On pense à V pour Vendetta. On pense aux Gilets Jaunes.
C'est un film qui montre l'injustice, les laisser pour comptes.
Qui montre comment la folie grimpe, attaque le corps et l'esprit.

Le film monte crescendo en tension, et en libération aussi.

C'est une vraie réussite sur plein de niveaux.

Par contre, je n'ai pas été aussi transportée que je l'aurais cru. Il y a quelques facilités, un scénario prévisible, des personnages sans surprise. C'est le problème de s'attaquer à quelque chose de connu.
Mais j'ai vraiment été très accrochée dès que Arthur devient de plus en plus le Joker. Quand le film va plus vers de la surenchère, du spectacle, de l'action.
Peut-être parce qu'avant cela faisait trop... grossier (?), trop surligné.

À voir tout de même : ça peut fortement remuer !


A l'affiche - Page 32 45730610
A l'affiche - Page 32 53447010

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6813
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 32 Empty Re: A l'affiche

Message par Aeriale Ven 18 Oct - 15:53

Queenie a écrit:
C'est une vraie réussite sur plein de niveaux.

Par contre, je n'ai pas été aussi transportée que je l'aurais cru. Il y a quelques facilités, un scénario prévisible, des personnages sans surprise. C'est le problème de s'attaquer à quelque chose de connu.

Je ne connais pas du tout ce comics, et une amie m'en parlait justement hier. Elle a beaucoup aimé. Je vais sans doute le voir car ces jours ci, je n'ai vu que des films bof (moyens ou carrément mauvais)

Deux moi, Chambre 212 (quel ennui) et le dernier Dolan, Matthias et Maxime, grosse déception.
Aeriale
Aeriale

Messages : 10975
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 32 Empty Re: A l'affiche

Message par Aeriale Ven 18 Oct - 16:09

-Deux moi-


A l'affiche - Page 32 49297810


Le pitsch est très actuel et presque convenu. Deux trentenaires, plutôt à côté de leurs pompes, l'une biologiste, l'autre manutentionnaire dans un quelconque Amazon, se croisent tous les jours dans le métro ou le quartier, sans le savoir. En pleine dépression l'un et l'autre, pour des raisons différentes qu'ils n'ont pas encore éludées, ils multiplient les rencontres vides de sens et loupent celles qui pourraient en comporter. Poussés par leur entourage à consulter un psy, ils vont déjà essayer de se retrouver eux mêmes.

A l'affiche - Page 32 Deux-m10

Comme toujours Klaplisch exploite une réalité bien actuelle, la solitude des grandes villes dans un Paris qu'on aime retrouver, la vie de quartier parfois préservée, les illusions d'un soir ou les échanges via tinder ou fb qui ne font que renforcer l'isolement. Mais à l'inverse de ses précédents films dopés à bloc, celui ci tarde à se concrétiser, prend son temps, joue sur la mélancolie des personnages et du coup ronronne un peu (et nous avec)

A l'affiche - Page 32 26568510

J'ai pourtant bien aimé l'idée générale, et les acteurs sont sympathiques. Combien de temps met-on parfois à se trouver? Soi même et du coup les autres (ou l'autre, dans ce cas) La vie est faite de croisements, de faux pas et d'évidences non perçues. Klapisch s'amuse avec les coïncidences, établit des liens inaboutis, des possibles venus trop tôt. Ou trop tard. Mais il n'évite pourtant pas quelques lourdeurs et le tout manque un peu de pep's pour vraiment nous embarquer. Pas mal mais pas renversant non plus.
Aeriale
Aeriale

Messages : 10975
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 32 Empty Re: A l'affiche

Message par Queenie Ven 18 Oct - 20:55

Aeriale a écrit:
Queenie a écrit:
C'est une vraie réussite sur plein de niveaux.

Par contre, je n'ai pas été aussi transportée que je l'aurais cru. Il y a quelques facilités, un scénario prévisible, des personnages sans surprise. C'est le problème de s'attaquer à quelque chose de connu.

Je ne connais pas du tout ce comics, et une amie m'en parlait justement hier. Elle a beaucoup aimé. Je vais sans doute le voir car ces jours ci, je n'ai vu que des films bof (moyens ou carrément mauvais)

Deux moi, Chambre 212 (quel ennui) et le dernier Dolan, Matthias et Maxime, grosse déception.

Tu ne connais pas Batman ?
Le Joker c'est son ennemi de toujours

_________________
Et, du monde indistinct des rêves, là où se terrent les secrets mystiques, une réponse surgit.
Queenie
Queenie

Messages : 6813
Date d'inscription : 29/11/2016
Localisation : *CabanCouette*

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 32 Empty Re: A l'affiche

Message par Aeriale Sam 19 Oct - 9:23

Ah tiens...

Je connais mal, juste vu Birdman avec Michael Keaton, et il est possible que ce Joker y faisait une apparition.






.
Aeriale
Aeriale

Messages : 10975
Date d'inscription : 30/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

A l'affiche - Page 32 Empty Re: A l'affiche

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 32 sur 53 Précédent  1 ... 17 ... 31, 32, 33 ... 42 ... 53  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum